lundi , 18 juin 2018

LES 10 VILLES LES PLUS ÉCOLOS DU MONDE !

Découvrez les 10 villes les plus écolos du monde. Des pays nordiques à l’Amérique du sud, nombreuses sont les villes qui ont fait le choix de se développer de façon durable.

Reykjavik : Islande

Capitale de l’Islande, le pays le plus green friendly de la planète, Reykjavik est entièrement alimentée en électricité par la géothermie et l’hydro-électricité. Son réseau de transport fonctionne grâce à l’hydrogène, ce qui offre aux habitants une qualité d’air et de vie unique au monde.

Reijkavik

Malmö : Suède

Ville de 300 000 habitants au sud de la Suède, c’est la ville qui a la palme de la plus grande évolution eco-responsable du classement. Décimée par la fin de l’industrie, la ville a su rebondir et devenir un modèle pour les autres villes du monde. Ainsi, les habitants bénéficient de potagers libres services, de marché bio et de nombreuses pistes cyclables.
Gare de Malmo

Copenhague : Danemark

Les Danois se sentent très concernés par les problèmes environnementaux et font preuve d’un grand civisme écologique : avec 390 kilomètres de bandes cyclables et près du tiers des habitants qui se déplacent à vélo. Cerise sur le gâteau, la ville a pour objectif d’être neutre en carbone d’ici 2025.
Cophenagen

Vancouver : Canada

La métropole canadienne est un exemple pour les autres villes d’Amérique du Nord. La ville comptabilise plus de 200 parcs et 90% de son énergie vient du soleil, du vent et des marées. Avec un programme écologique sur 100 ans, Vancouver est sans aucun doute la ville la plus ambitieuse de ce classement.

Vancouver

Bahia de Caraquez : Équateur

Cette petite ville d’Équateur prouve au monde entier que l’écologie n’est pas seulement l’affaire des pays occidentaux. Ravagée par un tremblement de terre en 1999, cette ville de 30 000 habitants s’est reconstruite de façon durable avec un plan de maintien de l’érosion, du compostage pour ses habitants et en faisant la part belle à l’agriculture biologique.

Bahia de Caraquez

Sydney : Australie

Sydney a été la première ville du monde à obliger ses habitants à changer leurs ampoules énergivores par des modèles basses consommations. Elle a également accueilli la première édition du “Heart Hour”, un évènement annuel où la ville vit sans électricité durant une heure.

Sydney

Bogota : Colombie

Deuxième ville d’Amérique du Sud à ce classement, Bogota est souvent citée pour sa criminalité, mais peu pour son dynamisme écologique. Pourtant, la municipalité a revitalisé plus de 1200 espaces verts et a instauré une taxe sur l’essence pour encourager la population à prendre les transports en commun. Un exemple pour les autres pays du continent.

Bogota

Curitiba : État de Panarea, Brésil

On la surnomme “Cidade Modelo da América Latina” (“Cité-modèle de l’Amérique latine”). Pourquoi un tel surnom ? Parce que la ville est organisée autour de son réseau de transports en commun extrêmement bien pensé (ce qui lui a valu plusieurs prix). La conséquence ? 85% de la population utilise les transports. Cela leur permet de profiter des 50m² d’espaces verts par habitant, répartis en parcs et espaces verts dans la ville. Sachant qu’il y a 1 746 896 habitants, nous vous laissons faire le calcul.

Curitiba

Londres : Angleterre

Difficile d’imaginer Londres au classement, et pourtant la ville a fait de gros progrès en terme énergétique, notamment lors de la préparation des jeux olympiques. Ses objectifs sont de réduire ses émissions de C0² de 60% et générer 25% d’énergie localement. Bravo les anglais, et surtout “Good Luck” !

London

Portland : État de l’Oregon, États-Unis

Les États-Unis sont les plus gros pollueurs du monde, devant la Chine. Mais Portland travaille son image de ville verte et a comme objectif de réduire de 80% ses émissions de carbone d’ici 2050. Les transports en commun sont gratuits dans le centre-ville et les cyclistes roulent sur plus de 500 kilomètres de bandes cyclables à travers la ville. Comme quoi, quand on veut, on peut !

Portland
Toutes les images proviennent de la bibliothèque wikimédia

www.economiedenergie.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *