samedi , 18 août 2018

Le Kenyan Wycliffe Kipkorir Biwot a remporté dimanche, la 29è édition du Marathon international de Marrakech (MIM), un événement sportif placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Wycliffe Kipkorir Biwot a parcouru l’épreuve en 2 h 11:04, suivi de l’Éthiopien Chala Adugna Bekele (2:11:47) et du Marocain Mountassir Zagho (02:12:06).

Côté Dames, c’est l’Ethiopienne Tinbet Gidey Weldegebriel (2:26:48) qui a occupé la première place, devant la Kenyane Truphena Chepkirchir (02:28:11) et la Kenyane Ruth Wanjiru Kuria (02:28:27).

S’agissant du semi-marathon Hommes, le Marocain Amghar Hicham est arrivé premier avec 01h:00:23, suivi de Mohamed Reda Alarbi (1:00:38) et Mustapha Aziz (01:00:41).

Concernant le Semi-marathon Dames, la Marocaine Sana Caatmani, s’est classée première avec un chrono de 1:10:43, suivie de ses compatriotes Hajiba Lhsnwi (1:11:07) et Sana Achahbar (01:11:32).

Dans une déclaration à la MAP, le directeur de ce marathon, Mohamed Knidiri, a souligné que cette édition se démarque de ses précédentes par le nombre des participants et par un bonne organisation, outre un bon chrono au niveau du semi-marathon dames.

Et d’ajouter que le MIM vise à mettre en exergue les qualités sportives des athlètes marocains et participer au rayonnement touristique international de la cité ocre.

Organisée par l’association le Grand Atlas, en partenariat notamment avec le ministère de la Jeunesse et des sports, la Fédération Royale marocaine d’athlétisme (FRMA), le Conseil régional de Marrakech-Safi, le Conseil communal de Marrakech, le Conseil préfectoral, le Conseil d’arrondissement d’Al Mechouar et l’Office national marocain du tourisme (ONMT), la 29è édition du MIM a connu la participation de près de 9.500 coureurs élites et amateurs, dont près de 50 Top Runners, issus de près de 50 pays.

La 29è édition du MIM a eu comme à l’accoutumé un circuit parfaitement étudié pour offrir aux sportifs ainsi qu’aux innombrables visiteurs, les paysages les plus emblématiques du Maroc dans cette ville impériale.

Un parcours rapide, roulant et propice pour les performances, en une seule boucle de 42km195m pour le marathon et 21km97,5m pour le Semi-marathon.

Selon les organisateurs, le MIM a acquis une renommée internationale et la confiance et la crédibilité des sponsors, qui garantissent la pérennité à cet événement, notant que cet événement convivial et fédérateur, qui figure parmi les plus importants marathons internationaux de la planète et le plus important marathon dans le monde arabe et en Afrique, a permis à la Cité ocre, cette ville de la culture et de l’art par excellence, de s’ériger en véritable destination sportive.

Cette manifestation sportive contribue aussi à l’animation sportive et artistique de la ville, la promotion touristique de Marrakech et de sa région et au développement du tourisme sportif au Maroc en général et dans la cité ocre en particulier.

Comme à l’accoutumée, les organisateurs placent la protection de l’environnement au centre de cette manifestation sportive.

Selon les organisateurs, cet événement sportif vise à intégrer l’éco-responsabilité en amont dans l’organisation de cette 29è édition, gérer les déchets proprement et efficacement (rendre le parcours et le lieu de la manifestation dans un état propre) et favoriser les transports en commun.

Il s’agit aussi de sensibiliser le plus grand nombre de personnes aux questions d’hygiène les plus élémentaires et aux enjeux du développement durable et responsabiliser sur la nécessité d’une mobilisation générale pour lutter contre la pollution et l’embouteillage dont souffre la cité ocre, afin de trouver des solutions adéquates et porteuses, pour protéger le rayonnement intérieur et extérieur de la ville et éviter au maximum d’utiliser les voitures et les motos durant la journée du Marathon.

(MAP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *