mercredi , 15 août 2018

La médina de Marrakech se met à l’efficacité énergétique: 60% d’économie sur l’éclairage

Ce modèle de gestion énergétique de l’éclairage public vise une qualité de service très élevée, avec une amélioration de la qualité de l’éclairement, la réduction de la consommation d’énergie d’au moins 60% et le contrôle permanent et efficace de la consommation.

La première étape de la réalisation du contrat d’efficacité énergétique dans la médina de Marrakech, lancé en janvier 2018, a été présentée lundi, au siège du Conseil communal.

D’un investissement de plus de 250 millions de DH, ce modèle de gestion énergétique de l’éclairage public vise une qualité de service très élevée avec une amélioration de la qualité de l’éclairement et le respect des normes d’éclairage, la réduction de la consommation d’énergie d’au moins 60% et le contrôle permanent et efficace de la consommation pour assurer les économies dans le temps.

Le choix technologique devrait fournir un éclairage uniforme, permettre l’élimination du “facteur hémisphère supérieur” (FHS) et minimiser la consommation.

Afin d’avoir une gestion efficace de l’éclairage public, le service énergétique tournera autour d’une planification assidue, une technologie innovante, un entretien et une maintenance réguliers, une gestion énergétique efficace et un financement intelligent.

Le Conseil communal de la ville de Marrakech a décidé de recourir à un contrat de performance énergétique (CPE) entre la commune urbaine de Marrakech et la Société de développement local (SDL) “Hadirate Al Anwar”, en partenariat avec la société espagnole de service énergétique “Enertika”.

Le capital public de la SDL est détenu majoritairement par le Conseil communal (61%) alors que Enertica détient 39%.

“Ce projet constitue un modèle pionnier, prometteur et innovant, qui permettra un éclairage global de Marrakech dans le cadre de l’efficacité énergétique et de réduire significativement la consommation de l’énergie à Marrakech”, a souligné, le président du Conseil communal de Marrakech, Mohamed Larbi Belkaid.

“C’est un élément essentiel de la “Smart city” (ville intelligente) et une expérience singulière pour la gestion de l’éclairage public dans le cadre d’un véritable partenariat entre les secteurs privé et public”, a-t-il expliqué, faisant savoir que 4.000 points lumineux faisant partie de ce modèle d’efficacité énergétique ont été déjà installés dans la médina de Marrakech.

Résultat de recherche d'images pour "map maroc info"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *