mercredi , 15 août 2018

ENVIRONNEMENT: L’AMCDD TIENT SA 1ÈRE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE À TANGER-TÉTOUAN-AL HOCEIMA

Tanger – L’Alliance marocaine pour le climat et le développement durable (AMCDD) a tenu, dimanche à Tanger, sa première Assemblée générale constitutive au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, placée sous le thème « Une société civile environnementale régionale active pour l’édification d’une démocratie participative, l’amélioration de la qualité de vie et la préservation des ressources et des milieux naturels régionaux ».

Les travaux de cette assemblée, qui a vu la participation de plus de 80 associations actives dans les domaines de l’environnement, du développement durable et des changements climatiques et représentant les différentes provinces de la région, ont été sanctionnés par la création du conseil d’administration régional de l’Alliance composé de 74 membres qui a élu, pour un mandat de trois ans, son bureau exécutif constitué de 17 membres.

Le bureau exécutif comprend le coordinateur régional, Ahmad Achernane, les coordinateurs régionaux adjoints, Abdelouahab Adelhaj et Fatima zahra Ouazzani, le secrétaire général, Allal El Kandoussi, les secrétaires généraux adjoints, Rachida Ziyani et Mohamed Fahd El Bach, le trésorier, Bilal Ajouri, et les trésoriers adjoints, Ibtissam Fallaq et Fatima Lahmi, en plus des conseillers Abdellaziz Habti, Abdelouahed Qaiki, Anas Abou El Aich Fallah, Rabii Khamlichi, Said Choukri, Noufissa Nachrif, Khaled Dimal et Karim Lamrabet.

L’installation de cette nouvelle structure régionale ouverte sur les différents opérateurs dans le domaine de l’environnement et du développement durable fait suite au Congrès national de l’AMCDD, tenu les 6 et 7 mai dernier à Marrakech, et dont les travaux ont été sanctionnés par l’élection de son conseil national et de son bureau exécutif, et ce afin de compléter sa structure nationale par des coordinations régionales et d’accompagner le chantier de la régionalisation avancée.

Elle entend ainsi structurer le dialogue interne et optimiser les efforts du tissu associatif autour des questions liées à l’environnement au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, à l’instar des autres régions du Royaume, ainsi renforcer la représentativité régionale des associations auprès des différentes parties prenantes et assurer la participation active de la société civile dans les politiques publiques territoriales.

L’AMCDD, qui compte plus de 800 associations et réseaux d’associations représentant les douze régions du Royaume, se positionne en tant que réseau national influent et indépendant en matière de dialogue civil, de plaidoyer et de lobbying aux niveaux national et international dans les domaines du développement durable, d’adaptation et d’atténuation des effets des changements climatiques au service des citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *