vendredi , 20 juillet 2018

Sécurité routière. Des technologies testées aux abords des écoles par Lacroix City

Un passage pour piéton, doublé de bornes lumineuses, un panneau signalétique intelligent : ces deux technologies sont actuellement testées à l’école Saint-Martin, par le groupe Lacroix City.

À l’approche de l’école Saint-Martin, située rue Chevreul, à Angers, quatre bornes diffusent une lumière bleue sur le sol. Impossible de passer à côté. Elles captent l’attention de l’automobiliste et éclairent le passage piéton, placé en face de la sortie de l’établissement.

Il y a quelques mois, ces aménagements n’existaient pas. « Il y a deux entrées dans cette école mais une seule était sécurisée avec un passage piéton, explique Reynald Werquin, un parent d’élève. Un jour, il y a eu un accident impliquant un piéton. L’association des parents d’élèves a alors alerté la mairie pour leur signaler la dangerosité des lieux. »

La Ville a soumis le problème à l’association Pavic, pour Plateforme d’aménagement de la ville intelligente et connectée. Fondée à Angers en avril 2016, elle regroupe trois collèges : institutionnel, académique et entreprises (lire ci-dessous). Ce consortium s’est donné pour mission de répondre à des problématiques soulevées par les citoyens. Les différents acteurs de Pavic se réunissent et proposent des solutions avec des outils intelligents et connectés, testées directement sur le terrain. « Angers est un territoire d’expérimentations, elle a cet ADN », appuie Reynald Werquin, qui est également directeur opérationnel de Pavic.

Une phase de test

Dans les rangs de l’association figure Lacroix City. L’entreprise nantaise, historiquement spécialisée dans la signalisation routière, se développe dans la voirie intelligente. C’est elle qui mène actuellement des expérimentations autour de l’école Saint-Martin. « La phase de test a commencé en juin 2017 et va durer un an, souligne Reynald Werquin. Nous avons demandé toutes les autorisations à la Ville pour modifier la voirie. »

La première étape a été la pose d’un second passage piéton légèrement surélevé en face de la sortie. La Ville

s’en est chargée. Pour le signaliser, Lacroix City a ensuite posé des bornes lumineuses, développées par un de ses partenaires, la société Abel. Elles permettent de pallier le manque d’éclairage dans cette rue.

En amont de l’école, un panneau signalétique « Enfants » a aussi été installé. Sa particularité : les personnages sont lumineux et bougent dès qu’une voiture s’en approche. « Par effet d’habitude, les automobilistes ne font plus attention aux panneaux, constate Vincent Bouteloup, responsable adjoint marketing développement chez Lacroix Signalisation. Avec ces installations, l’école est beaucoup plus visible. »

D’autres écoles intéressées ?

Pavic et Lacroix réfléchissent déjà à une version 2 de ces équipements, toujours dans cette logique de smart city, comprenez ville intelligente.

Un premier bilan a été dressé : « Ces aménagements ont permis de séparer les flux d’enfants, d’adapter la voirie aux personnes à mobilité réduite, et les panneaux intelligents permettent de remplacer les agents de sécurité et ainsi à la collectivité de faire des économies », énumère Reynald Werquin.

Lacroix City met ses équipements à disposition de la Ville. « Notre objectif est de montrer que nos systèmes sont efficaces et qu’ils peuvent s’intégrer dans les collectivités »,indique Vincent Bouteloup.

L’expérimentation à l’école Saint-Martin ferait déjà des envieux. « Une autre école angevine m’a envoyé un courrier pour me dire qu’elle serait aussi intéressée par ce dispositif »,annonce le directeur opérationnel de Pavic.

Si ces équipements sont toujours en phase de test, Lacroix City compte bien les installer définitivement.

Jeudi 19 avril, bilan des expérimentations, projets et animations 2018-2020. Gratuit. Inscription sur www.evenbrite.fr

Résultat de recherche d'images pour "ouest-france"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *