vendredi , 20 juillet 2018

Concours «Famille Eau» autour de l’économie d’eau des ménages en milieu urbain

Le concours «Famille Eau» visant l’adoption des gestes simples d’économie d’eau des ménages en milieu urbain, a été lancé, mardi à Marrakech.
Organisé par l’Association des enseignants des sciences de la vie et de la Terre (AESVT-Maroc) section de Marrakech et l’Agence du Bassin hydraulique du Tensift, avec le soutien de l’Agence allemande de coopération (GIZ), ce concours s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention Eau du bassin Haouz-Mejjat concernant la gestion intégrée des ressources hydriques, dont la composante éducation et sensibilisation est d’une importance considérable. Ce concours est ouvert aux familles qui, accompagnées par des animateurs et experts pédagogiques, doivent réduire leurs factures en eau pendant une durée de six mois.
Dans une déclaration à la MAP, le président délégué de l’AESVT-Maroc, Boujemaâ Belhand, a souligné que ce concours, le premier du genre au Maroc, visant à réduire la consommation en eau d’au moins 15% pendant une durée de six mois, constitue une phase expérimentale qui sera généralisée prochainement dans tous les quartiers de la cité ocre.
Dans ce cadre, il a indiqué que ce concours, destiné aux 200 familles résidentes du quartier Mhamid 5 et plus exactement le lotissement Saiss, porte sur plusieurs étapes, à savoir la mobilisation et la sensibilisation via la création d’une équipe d’étudiants portant le nom d’«ambassadeurs d’eau» chargée d’informer les habitants du quartier sur les bonnes pratiques d’économie d’eau.
En outre, il a poursuivi que la phase de mobilisation et de sensibilisation consiste à suivre la consommation mensuelle d’eau des ménages concernés pour s’informer de l’évolution de cette consommation, avant l’annonce des résultats du concours à fin septembre prochain.

Selon M. Belhand, le choix de ce quartier est justifié par le comportement favorable de ses habitants à l’égard des bonnes pratiques, notant que ce quartier est l’une des niches du projet de la coproduction de la propreté mené par l’AESVT-Maroc section Marrakech et qui vise à instaurer des chaînes de tri et de valorisation des déchets à la source.
Et de relever que les habitants du quartier ont, également, exprimé leur volonté de s’engager efficacement pour la réalisation d’un écoquartier basé sur la préservation des ressources naturelles et de l’environnement.
Créée en 1994, l’AESVT-Maroc est constituée d’un réseau de 38 sections et gère un réseau de 18 centres d’éducation à l’environnement.
Elle vise à contribuer à l’édification d’une société moderne et solidaire conformément aux principes et valeurs du développement durable.

LEMATIN.ma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *